Ces journées ne sont pas organisées par notre société
Ne pas oublier d'apporter :  
  • l'invitation à accomplir le tir obligatoire

  • le livret de tir ou le livret de performance

  • le livret de service

  • l'arme de service personnelle

  • l'appareil personnel de protection de l'ouïe

300 MÈTRES
Tir obligatoire accompli et réussi

  1. Le tir obligatoire est considéré comme accompli lorsque le militaire astreint au tir a tiré sur le but avec son arme personnelle le nombre de cartouches prescrit.

  2. Le tir obligatoire est considéré comme réussi lorsque le militaire astreint au tir:

    • a obtenu, avec l'arme portative, un minimum de 42 points ou, avec l'arme de poing, un minimum de 120 points, et

    • n'a pas obtenu plus de trois zéros.

Répétitions

  1. Le militaire astreint au tir qui n’a pas réussi le tir obligatoire peut répéter tout le programme obligatoire, avec des munitions à acheter, deux fois au maximum, soit le même jour, soit un autre jour; la répétition du tir doit avoir lieu dans la même société. Les militaires astreints au tir doivent être informés de cette possibilité. 

  2. Une nouvelle feuille de stand portant la remarque "répétition 1 ou 2" est établie pour chaque répétition. 

  3. Les résultats de chaque programme obligatoire doivent être inscrits dans le livret de performances ou de tir. Les répétitions sont signalées par la remarque "répétition 1 ou 2". 

  4. Le militaire astreint au tir qui, après deux répétitions, n’a pas réussi le tir obligatoire à 300 m est considéré comme resté. 

  5. Le militaire astreint au tir qui, après deux répétitions n’a pas réussi le tir obligatoire à 25 m doit effectuer le programme obligatoire à 300 m (art. 10, al. 2, de l’ordonnance sur le tir).

LES JEUNES PATROUILLEURS - Lausanne | jeunespatrouilleurs.ls@gmail.com

© 2020 // Eric //

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now